Dirigeant

Vous êtes Dirigeant


Ma conviction est qu’aucune entreprise n’a de limites autres que celles de son ou de ses dirigeant(s). Pas plus qu’elle n’a d’ambitions autres que celles des personnes qui la composent.

En conséquence, il est déterminant pour toute entreprise que le dirigeant est conscience de ses limites et du potentiel que représente le fait de repousser celles-ci, comme de favoriser ses ambitions et celles des autres collaborateurs.

Ce travail de pleine conscience, bénéfique à son développement personnel et au développement de l’entreprise, est difficile. Il prend du temps. Il s’accompagne de souffrances.

C’est déjà un signe d’évolution si le dirigeant peut, dans toute situation, se voir, partiellement ou totalement, comme une limite au développement de l’entreprise et non uniquement comme un sauveur ou comme indispensable et ne pas considérer les ambitions des autres commes des difficultés. Mais alors se pose à lui 2 lourdes questions. Celle de sa conservation, s’il ne peut pas voir et repousser ses limites et s’il n’est pas le seul à avoir des ambitions. Celle de sa valeur lors de la découverte de ses limites et des ambitions des autres, par tous ?

C’est un signe d’évolution supplémentaire quand le dirigeant peut se voir :

  • comme source de limites et voir les autres comme sources d’ambitions ;
  • comme capable de repousser ses limites et capable d’accepter les ambitions des autres ;
  • pouvant faire face à la connaissance par les autres :
    • de ses limites, qu’il n’a pas encore dépassées ;
    • des ambitions des autres, qu’il peut soutenir.


C’est une marque de maturité, quand le dirigeant peut avoir pleine conscience, en toute situation, de ses limites et ambitions, des ambitions et limites de tous et gérer ces situations en guidant ses collaborateurs sur leurs chemins d’évolution personnel et l’entreprise vers son enrichissement.

Mon travail est d’accompagner les dirigeants face à ces opportunités de progrès et de construction d’eux-même et de l’entreprise pour notamment réduire leurs peurs légitimes, leur solitude et, très souvent, leur ignorance sur les mécanismes humains qui fonctionnent en automatique chez chacun de nous et qui bloquent ce processus de croissance.

Comment j’accompagne les dirigeants ?

J’offre un premier rendez-vous gratuit de 2 heures pour expliquer la démarche, la tester sur une problématique en cours évoquée par le dirigeant rencontré.

Cet entretien permet au dirigeant de vivre une expérience émotionnelle et de se forger une opinion pour prendre sa décision de poursuivre, ou non, ce processus d’évolution personnel.

Si c’est le moment pour lui et que nous sommes en adéquation, la seconde étape est la formation à la méthode, aux outils et pratiques.

Celle-ci apporte une enveloppe culturelle minimale partagée avec l’accompagnant qui va servir de cadre de référence à l’accompagnement sur les enjeux et le tableau de bord du dirigeant.

Cette formation réalisée par Jacques BOUCHARD peut-être dispensée pour le seul dirigeant, ou avec ses principaux collaborateurs. Le dirigeant peut également la suivre avec un groupe.

A l’issue de cette formation, le dirigeant a réalisé un travail personnel qui lui permet d’acquérir une pleine conscience de ses automatismes, des émotions à l’origine de ceux-ci et des limites qu’ils représentent pour lui.

Il a augmenté sa capacité de résilience émotionnelle pour résister à ses automatismes et acquis le processus pour repousser et dépasser ses limites.

Il est capable de ne plus être dans le mal-être qui accompagne ses limites et de vivre le bien-être qui est le résultat de son développement personnel et la base de l’évolution de sa performance. Puis de celle de son entreprise.

L’accompagnement périodique, centré sur les émotions du dirigeant accompagné, peut alors commencer.

Il porte sur les enjeux et les tableaux de bord du dirigeant accompagné.

Le processus est la méthodologie intégrative développée par Jacques BOUCHARD à partir de l’anthropologie Homo Emoticus écrite par Thierry PAULMIER.

L’accompagnant, Jacques BOUCHARD est lui-même un dirigeant, ce qui renforce la qualité du processus.

Je souhaite être accompagné et